Pollution automobile : le Tribunal de l'Union européenne donne raison à la plainte des villes de Paris, Bruxelles et Madrid

Pollution automobile : le Tribunal de l'Union européenne donne raison à la plainte des villes de Paris, Bruxelles et Madrid

C’est une victoire pour la Maire de Paris, Anne Hidalgo. 

La justice européenne a donné raison, jeudi 13 décembre, aux villes de Paris, Madrid et Bruxelles en estimant que les nouvelles limites d’émissions de gaz polluants pour les moteurs diesel étaient “trop élevées”. Des normes dénoncées depuis 2016 par la Maire de Paris. 

Les nouvelles normes avaient été votées à l’automne 2015, quelques semaines seulement après le scandale des moteurs de Volkswagen.

Par sa décision, le Tribunal de l’Union européenne reconnaît la recevabilité du recours déposé par les villes de Paris, Madrid et Bruxelles et procède à l’annulation du “permis de polluer” des constructeurs.