Olivier Faure a animé un Facebook Live, vendredi 4 décembre, pour détailler les dix propositions que le Parti Socialiste veut porter en réponse au gouvernement. Le Premier Secrétaire, pour qui l’attitude de l’exécutif est centrée uniquement sur la répression, souhaite lutter « sans faiblesse » contre les idéologies inspirées d’une vision pervertie de l’islam, mais en en traitant autant les symptômes que les causes. Les points essentiels du document :

  • Application entière de la loi de 1905, en particulier son article 31 qui « réprime toute pression exercée sur celui qui croit ou ne croit pas »
  • Création d’un Défenseur de la laïcité (intégrant l’Observatoire de la laïcité, le bureau des cultes du ministère de l’intérieur et le comité des sages du ministère de l’éducation nationale)
  • Intégration de l’enseignement moral et civique dans l’ensemble des matières et formation spécifique sur ces questions de tous les enseignants
  • Réforme de la carte scolaire et nomination de professeurs expérimentés dans les banlieues pour que la promesse d’égalité républicaine soit à nouveau crédible
  • Porter les dépenses de sécurité à 1% du PIB en cinq ans, avec priorité au travail policier d’observation et au renseignement territorial
  • Rétablissement de la police de proximité dans les quartiers prioritaires
  • Réforme de la Préfecture de police de Paris afin d’augmenter le nombre de policiers présents sur le terrain
  • Développement du renseignement pénitentiaire, recrutement d’aumôniers musulmans et mise en place d’un service d’insertion et de probation en direction des détenus radicalisés
  • Un volet social suggère de recruter 20 000 adultes relais dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et d’élargir le bénéfice du RSA aux jeunes de moins de 25 ans.